Le diagnostic de performance énergétique (DPE) : une évaluation obligatoire

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE est un outil réglementaire permettant d’évaluer les performances énergétiques d’un logement. Il donne une photo à l’instant T de la consommation énergétique du bien et de ses émissions de gaz à effet de serre.

Quand est-il obligatoire ?

Le DPE est obligatoire dans les cas suivants :

Lire également : Quelles sont les différentes actions à mener pour une SAS avant sa création ?

  • La vente d’un logement ;
  • La mise en location d’un logement ;
  • La construction neuve ;
  • La réalisation de travaux de rénovation lourde.

Il doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié et transmis à l’acquéreur ou au locataire au plus tard dans les années suivant la transaction. Vous pouvez voir ceci pour en savoir plus.

Comment se déroule l’évaluation ?

Le diagnostiqueur effectue une inspection complète du logement. Il commence par examiner de manière exhaustive l’ensemble des éléments constituant l’enveloppe du bâtiment tels que l’isolation des murs, des planchers et de la toiture. Il évalue ensuite les installations de chauffage, de production d’eau chaude et de ventilation. Les caractéristiques techniques de chaque équipement sont relevées avec attention. Outre cette expertise physique, le diagnostiqueur utilise un logiciel certifié par les autorités compétentes. Ce dispositif informatique lui permet de renseigner toutes les données collectées sur le terrain concernant la construction et les performances énergétiques du bien. 

A découvrir également : Comment trouver un nouveau travail à Annecy ?

Quelles informations sont indiquées ?

Cette expertise renseigne sur la consommation conventionnelle d’énergie primaire du logement. Elle est exprimée en kWh par mètre carré de surface habitable et par an. Sur cette base, le DPE attribue ensuite une classe énergétique au bien évalué. Le « A » est attribué aux bâtiments à énergie positive tandis que le « G » désigne les « passoires thermiques » très énergivores. Cette note permet de situer la performance du logement par rapport aux autres biens dans la même zone. Par ailleurs, le diagnostic livre une estimation du coût annuel moyen que devrait représenter le poste du chauffage. Elle est basée sur les caractéristiques du logement. 

À quoi sert le DPE ?

Le DPE renseigne de manière transparente l’acquéreur sur la consommation énergétique effective du logement ainsi que les éventuels travaux d’amélioration à effectue. Par ailleurs, un DPE récent donne droit à certaines subventions publiques destinées à encourager la rénovation. Le diagnostic est également indispensable dans le cadre de toutes transactions. En effet, sa présence est obligatoire dans les annonces immobilières. Il doit être remis par le vendeur ou le bailleur au moment de l’achat ou de la location d’un bien. 

Quel est son coût ?

Le coût d’un diagnostic de performance énergétique est encadré par la loi. Les tarifs vont approximativement de 100 à 400 euros toutes taxes comprises, en fonction de la surface du logement devant être analysé. Les logements de petite taille, comme les studios, seront facturés au montant le plus bas, tandis que les diagnostics de grandes demeures comprenant de nombreuses pièces seront les plus onéreux. Cependant, ces montants restent abordables au regard de la valeur ajoutée apportée par un tel audit.